Catégories
Informations & Naissances

Enceinte ER Doctor Leana Wen, MD sur Coronavirus

Le coronavirus a le monde sur le bord – et les femmes enceintes ou qui ont de jeunes enfants à la maison se sentent particulièrement vulnérables en ce moment. Personne ne comprend peut-être mieux cela que Leana Wen, MD, médecin urgentiste, leader en santé publique et maman qui est également enceinte de 38 semaines. Plus tôt cette semaine, le Dr Wen a rejoint la créatrice de What to Expect Heidi Murkoff sur Instagram Live pour répondre aux questions de la communauté WTE sur le coronavirus et ce que cela signifie pour les femmes enceintes et leurs bébés (regardez-le ici). Ici, 10 plats à emporter de leur chat.

Jusqu'à présent, rien ne prouve que les femmes enceintes soient plus sensibles au COVID-19, mais les données sont limitées.

«Nous avons des données. Ils sont limités. Donc, il y a eu une étude réalisée en Chine, qui a connu COVID-19 en premier, et ils ont constaté que les femmes enceintes ne semblent pas être plus sensibles au COVID-19, et que lorsque les femmes enceintes reçoivent COVID-19, elles n'en ont pas plus des conséquences graves, très différentes de la grippe, la grippe. Je veux dire, je travaillais aux urgences pendant l'épidémie de grippe de 2009 et j'ai également travaillé à la maternité pendant cette période, et la grippe a frappé très durement les femmes enceintes. … Et donc cela semble être différent, mais cela dit, nous avons des informations si limitées, nous ne savons vraiment pas si c'était juste le seul groupe de personnes en Chine et c'est le cas, ou si c'est vrai partout. Nous ne savons tout simplement pas. Je considérerais donc les femmes enceintes comme faisant partie de celles qui sont médicalement les plus vulnérables. « 

Si vous contractez COVID-19 pendant la grossesse, rien ne prouve (jusqu'à présent) que cela nuira à votre bébé.

«Jusqu'à présent, aucune étude ne montre qu'il existe des risques, et en fait, les études montrent que COVID-19 n'est pas présent dans le liquide amniotique et qu'il n'est pas transmis de la mère au fœtus. Cela dit, nous ne savons pas, simplement parce que c'est une nouvelle maladie. Nous ne connaissons pas les infections qui peuvent s'être produites au cours du premier et du deuxième trimestre. Nous ne connaissons tout simplement pas cette information. Et je pense encore une fois … cela ajoute à l'incertitude et au stress pour tant de mamans. « 

Les nouveau-nés sont plus sensibles au coronavirus, selon les données actuelles.

«Nous obtenons cependant des études qui montrent que les nouveau-nés, les bébés tombent malades. Une étude a montré que 11 pour cent des enfants de moins de 1 an tombent gravement malades avec un coronavirus et nécessitent un certain type de soins intensifs. Et donc, je veux dire, nous n'avons pas ces données particulières, mais j'imagine que les nouveau-nés en particulier, en raison de leur fragilité, seraient plus susceptibles. »

Discutez avec votre médecin ou votre pédiatre des rendez-vous à venir.

«J'encouragerais en fait tout le monde à demander à son fournisseur, son OB, sa sage-femme, etc., quels sont les rendez-vous pour lesquels vous devez vous présenter en personne et quels sont ceux que vous pouvez passer à la télémédecine, parce que le gouvernement fédéral au cours des deux dernières semaines seulement, leurs directives de rendez-vous en télémédecine ont été assouplies. De nombreux cabinets de médecins commencent maintenant à faire de la télémédecine, ce qui, je pense, en cette période où il y a un coronavirus autour de nous et nous voulons limiter le nombre de voyages que nous faisons à l'extérieur, y compris dans les cabinets médicaux, c'est une bonne idée de demander à notre OB. (C'est) aussi une bonne idée de demander à nos pédiatres si nous avons déjà de jeunes enfants, parce que, je veux dire, mon fils, par exemple, va à un moment donné faire un bilan de santé de son enfant, mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire à faire exactement au moment prévu. « 

Préparez-vous à ce que vos amis et votre famille rencontrent virtuellement votre nouveau-né.

«Nous sommes à une époque sans précédent. Je tiens à souligner que nous devons (faire rencontrer des nouveau-nés) virtuellement… et voici pourquoi. Premièrement, nous voulons protéger toutes ces personnes autour de nous, mais nous avons vraiment besoin de protéger le nouveau-né, car le nouveau-né n'a aucune immunité autre que celle que vous en tant que maman, nous en tant que mamans, avez donnée au bébé, et personne n'a d'immunité contre le coronavirus… Ce n'est pas un risque que chacun d'entre nous peut se permettre. Et ça me brise aussi le cœur que j'ai de chers amis qui vivent à un pâté de maisons qui ne peuvent pas venir rendre visite au bébé. »

Si vous allaitez et contractez COVID-19, vous devrez prendre des précautions supplémentaires.

«Il est (sûr d'allaiter) sauf si vous recevez un diagnostic de COVID-19. Jusqu'à présent, des études ont montré que COVID-19, le nouveau coronavirus, ne se trouve pas dans le lait maternel. Cependant, il pourrait être transmis par voie respiratoire. Et c'est simplement à cause de la contagiosité de cette maladie, il faudra prendre d'autres précautions. Le CDC recommande que les mamans expriment le lait maternel si elles ont COVID-19 pour essayer de prévenir – pour maintenir leur approvisionnement, mais aussi pour empêcher ce type de transmission par inadvertance. L'Organisation mondiale de la santé dit que vous pouvez toujours tenter d'allaiter, mais avec beaucoup de précautions comme dans, la maman porte un masque, lave tout à chaque fois, puis allaite, mais il y a toujours un risque, et donc je pense que si cela venait à cela, ce serait quelque chose que vous auriez à attendre.  »

Les femmes enceintes ne devraient pas hésiter à consulter un médecin si elles présentent des symptômes de COVID-19.

«Les femmes enceintes sont dans la catégorie des personnes médicalement vulnérables, donc je dirais vraiment tous les symptômes que vous pourriez avoir, vous devriez appeler votre OB. N'hésitez pas. Certes, ces symptômes du coronavirus – qui sont la fièvre, la toux, l'essoufflement, principalement – si vous avez ces symptômes, vous devez absolument appeler votre médecin. Et il y aura différents arrangements à différents endroits, selon votre situation médicale, selon ce qui se passe dans votre communauté. Mais encore une fois, reconnaissant que nous vivons une période sans précédent. »

En cas de doute, consultez le site Web du CDC.

«CDC.gov est la meilleure source d'information unique. Ils mettent à jour les directives régulièrement et parce que nos hôpitaux aux États-Unis suivront les directives du CDC. Ainsi, par exemple, en ce moment – au moment où nous parlons – il y a une différence entre les directives du CDC et les directives de l'OMS (Organisation mondiale de la santé) sur certaines choses, mais nos hôpitaux vont suivre les directives du CDC. J'encourage donc les gens à regarder cela. »

Enfin, il est important de rester à la maison.

« Rester à la maison. C'est le moment de vous asseoir avec votre foyer. Sachez qu'il s'agit d'une maladie qui se transmet de personne à personne, et donc si vous n'avez pas de nouveau contact de personne à personne, vous n'obtiendrez pas de coronavirus. Et à la fin de la journée, vous devez vous protéger et protéger votre famille et, ce faisant, vous protégerez également la communauté. »

Visitez whattoexpect.com/news pour les dernières mises à jour sur COVID-19 en ce qui concerne la grossesse et les bébés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *